• Millésime Patrimoine

Epargne : faut-il désormais privilégier le PEA à l'assurance vie ?


L'objectif commun de ces deux supports étant d'épargner efficacement, la question se pose de savoir s'il faut privilégier le PEA à l'assurance vie ?

Entre les dispositions des diverses réformes et les projets de loi de Finance, on peut facilement se perdre dans sa réflexion.


Aussi, nous nous proposons de vous apporter quelques éclairages sur le sujet.


Qu'est-ce que le PEA ?


Le PEA, ou Plan d'Epargne en Actions, est une enveloppe fiscale créée en 1992 destinée à favoriser les investissements sur les marchés financiers européens.

Il est un choix d'investissement idéal pour toute personne désirant investir en bourse et à la recherche d'une situation fiscale avantageuse.


· Comment fonctionne le PEA ?

L'ouverture d'un PEA est réservée aux résidents fiscaux français. Chaque contribuable ne peut détenir qu'une seule enveloppe PEA. Il est uniquement alimenté par des versements libres plafonnés à 150.000 €.


· Quel est l'intérêt du PEA ?

La loi de finance 2013 a bouleversé la taxation des revenus du capital. Le barème de l'impôt sur le revenu remplace le prélèvement forfaitaire pour l'imposition des dividendes, des intérêts et des plus-values. En somme, c'est la fiscalité dissuasive qui donne tout son intérêt au PEA.


· Quelle est la fiscalité du PEA ?

Cette enveloppe est exonérée d’impôts (mais pas de prélèvements sociaux) après 5 ans de détention. Elle permet d’investir en bourse en supportant 17,2% de prélèvements sur vos gains, contre 30% avec un compte-titres ordinaire. 


PEA ou assurance vie ?


Pour faire le bon choix entre le PEA et l’assurance-vie, il convient d’appréhender les avantages et inconvénients de ces deux placements.


· Le PEA

Au-delà des avantages fiscaux précités, les modifications apportées par la loi Pacte le rendent plus souple d'utilisation avec seulement 2 périodes à retenir (avant et après 5 ans). La possibilité de pouvoir continuer à alimenter son plan même en cas de retrait après 5 ans est appréciable.

- Inconvénients du PEA : le PEA ne permet que l'investissement en bourse des actions de sociétés. Ensuite, le PEA doit être gardé pendant au moins 5 ans pour profiter de sa fiscalité avantageuse ; il faut aussi attendre 8 ans avant de pouvoir effectuer de quelconques retraits. Enfin, le plafond de versement du PEA est limité à 150.000€ (300.000€ pour un couple).


· L'assurance vie

L'un des plus grands avantages de l'assurance vie est sa facilité d'adaptation à tous types d'investissements. Elle permet de se constituer et de transmettre un capital tout en bénéficiant d’un régime fiscal favorable. En effet, que le souscripteur soit toujours vivant au bout de 8 ans, ou qu’il soit décédé dans l’intervalle l’assurance-vie ne rentre pas dans l’actif successoral (une attention particulière sera réservée pour les versements réalisés avant et après 70 ans).

- Inconvénients de l’assurance vie : la conserver au moins 8 ans pour bénéficier de son cadre fiscal avantageux et des frais parfois élevés.


Le PEA comme l'assurance vie ont leurs avantages et inconvénients et chacune de ces options d'investissement est intéressante.

Pour faire le bon choix, vous devez donc savoir quels sont vos objectifs. Pour répondre à cette interrogation, vous devez prendre en compte l’ensemble de votre situation personnelle et professionnelle.

Pour être efficace, réalisez un bilan patrimonial avec un professionnel, ceci avant tout investissement.