Point sur les différents fonds euros


Les fonds en euros ont toujours constitué une source de revenus supplémentaires des plus avantageuses pour tous les souscripteurs d’assurance-vie.


Subissant des baisses et des stagnations de ses taux de rendement, causés par le surendettement du pays, ce fonds d’épargne a été passé au peigne fin par Good Value for Money.

Une analyse de la composition financière des fonds en euros à fin 2018 a fait l’objet de sa 35e newsletter.

Millésimé Patrimoine, toujours au fait des informations propres à servir nos client, vous résume cette analyse.


Les rouages de l’assurance-vie constituent des leviers économiques considérables dans la gestion financière des fonds en euros depuis la concrétisation des nouvelles dispositions encadrant les normes prudentielles Solvabilité II.


Good Value for Money a démontré que la composition moyenne des actifs des fonds en euros était stable. Cependant, les hausses de taux espérées par les souscripteurs n’ont pas eu lieu en 2018 et le rendement continue sa baisse...


Les fonds en euros classiques à fin 2018


Considérés comme les fonds historiques de l’assurance-vie, les fonds en euros « classiques » sont composés à 81% en moyenne d'obligations. A noter que les obligations d'entreprises étant plus rémunératrices, elles sont plus représentées que les obligations souveraines : 58% contre 42%.

A titre de rappel, les fonds en euros sont des sources d’emprunts en matière de prêt étatique, de bons du trésor, des obligations et d’autres allocations.

Le taux moyen net servi en 2018 par ces fonds a été estimé à 1.67% par Good Value for Money ou GVfM.


D'un point de vue plus global, la composition moyenne des fonds en euros classiques à fin 2018 est de :

- 81 % d'obligations contre 80 % fin 2017,

- 8 % d'actions pour 9 % fin 2017,

- 6 % d'immobilier.


Les fonds en euros immobiliers à fin 2018


Créés au début des années 2010, les fonds en euros « immobiliers » sont investis dans la pierre à hauteur de 44% . Leur taux de rendement net pour 2018 a été évalué à 2.33%.


Composition moyenne de ces fonds en 2018 :

- 47 % d'obligations, connaissant une baisse par rapport à 2017 (43 %),

- 44 % dimmobilier, connaissant une hausse comparé à fin 2017 (47 %),

- 8 % d'actions comme en 2017.


Les fonds en euros dynamiques à fin 2018


Plus récents, les fonds en euros dynamiques, plus exposés au risque, ont été crées en 2012. Leur mise en place a été motivée par la volonté de booster la performance financière. Un taux de 0% est même à prévoir pour certaines années.

Ici, le rendement net moyen 2018 a été évalué par GVfMà 1.19%.


Composition moyenne de ces fonds en euros dynamiques en 2018 :

- 64 % d'obligations versus 62 % fin 2017,

- 19 % d'immobilier versus 18 % fin 2017,

- 16 % d'actions versus 18 % fin 2017.


Les fonds eurocroissance à fin 2018


Les fonds en eurocroissance sont des alternatives aux fonds en euros classiques. Ces fonds n'ont pas de garantie de capital pendant la durée du contrat mais plutôt à son échéance. Son taux de rendement net moyen 2018 serait de - 2,40 % !


Composition moyenne de ce fonds en 2018 :

- 66 % d'obligations,

- 19 % d’immobilier,

- 13 % d actions.


Les fonds en euros de régimes de retraite à fin 2018


Par définition, les fonds en euros « de régimes de retraite » sont les fonds en euros des contrat de retraite individuelle (PERP, Madelin) ou de contrats de retraite supplémentaire (Art 83...).

Ces fonds ont la particularité d’être assortis d’un engagement sur une longue durée de la part de l’épargnant (10 à 30 ans en fonction des années avant le départ à la retraite). Cela permet d’optimiser le taux de rendement. Le taux moyen servi est évalué à 1.89% avec les allocations suivantes :

- 79 % sur des obligations versus 78 % fin 2017

- 9 % sur des actions versus 11 % fin 2017

- 9 % sur de l’immobilier versus 8 % fin 2017.